Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 29 mars 2014

Serbie : il y a 15 ans l'agression de l'OTAN, il y a 10 ans les pogroms anti-serbes du Kosovo !

780206281.jpgYves Darchicourt

Triste anniversaire que la Serbie vient de commémorer. Il y a quinze ans, le 24 mars 1999, débutaient les 78 jours de bombardements massifs des forces de l'OTAN sur les villes serbes : une agression caractérisée (sans mandat de l'ONU) pour faire pression sur la Serbie afin qu'elle abandonne le Kosovo aux indépendantistes "kosovars" - en réalité des musulmans albanais constituant une immigration de peuplement dans cette ancestrale province serbe chrétienne -  soutenus par les USA et l'Union Européenne. Illustration parfaite de la soumission de l'eurocratie aux desiderata du Nouvel Ordre Mondial visant à éradiquer les peuples et les nations européennes attachés à leur identité civilisationnelle.

Le ballet des bombardiers mondialistes - la guerre des lâches, sans grands risques d'ailleurs étant donné la disproportion des forces en présence - se soldera par les habituels dégâts collatéraux dans la population civile: 2 500 morts et 12 500 blessés.

Pendant que la Serbie toute entière se recueillait (messes, dépôts de gerbes, inauguration de lieux mémoriels, cérémonies dans les écoles), le gouvernement fantoche du Kosovo à la solde de l'Albanie musulmane a célébré ce 24 mars comme un "jour historique" pour le peuple "kosovar." Une population "kosovar" albanaise et musulmane qui, depuis le retrait des forces serbes et dans l'indifférence générale, se livre à une épuration ethnique forcenée et à des persécutions religieuses sans précédent à l'encontre des malheureuses familles serbes qui persistent à s'accrocher à leurs terres ancestrales.

Conséquence directe de l'abandon forcée du Kosovo, le martyr des populations serbes de cette province serbe. On se rappellera sans doute qu'il y a 10 ans, les 17 et 18 mars 2004 se sont déroulées d'épouvantables violences anti-serbes et anti-chrétiennes dans toute la province du Kosovo-Métochié, une flambée sans précédent soigneusement planifiée par l'Albanie et ses collabos de Pristina qui a abouti à l'exil de 4 000 Serbes. A ce jour, ils sont environ 240 000 à avoir dû se réfugier en Serbie; ceux qui sont restés malgré tout survivent dans des enclaves entourées de populations hostiles.

Lundi soir dernier, une manifestation mémorielle s'est déroulée au Centre Culturel de Serbie à Paris pour commémorer ces tragiques évènements qui constituent une véritable honte pour l'Europe et à laquelle étaient conviés les responsables de l'Association Solidarité-Kosovo qui oeuvrent à organiser des convois humanitaires venant en aide aux familles serbes chrétiennes de cette province martyre. En ce même Centre Culturel de Serbie, il est encore possible et jusqu'au 31 mars 2014 de visiter l'exposition  "Le Crime sans Châtiment" : des photos fort émouvantes pour ne pas oublier qu'à une encablure de nos frontières, de nos frères de peuple ont été livrés à des immigrés albanais musulmans par l'Union Européenne, les USA et l'OTAN au nom du Nouvel Ordre Mondial.

samedi, 22 mars 2014

Lille, dimanche 13 avril : Gabriele Adinolfi sera à la 2e Journée régionale Flandre - Artois - Hainaut de Synthèse nationale

lille g adinolfi.jpg

vendredi, 21 mars 2014

Municipales : pas une voix pour les candidats du Système !

images.jpg

Yves Darchicourt

Pas une voix pour les politiciens qui - du Front de Gauche au Front "National" Marinien - participent ou rêvent de participer à un Système dont le but ultime est la destruction de notre civilisation.

Pas une voix pour les politiciens qui - au-delà des considérations propres à une gestion municipale - n'ont pas clairement souscrit à des principes fondamentaux: refus de l'immigration-invasion non européenne et de l'islamisation, refus de la "France plurielle", défense des identités régionales, nationales et européenne, préférence nationale et européenne, attachement aux valeurs de notre civilisation européenne et notamment à son pilier essentiel qu'est la famille naturelle, opposition à l'idéologie mortifère du Nouvel Ordre Mondial. Et de ces collabos du Système, les "gars de la Marine" en font partie, prétendus nationaux qui veulent avant tout complaire à ces lobbies qui existent plus ou moins dans un fort peu digne souci de respectabilité, pente savonneuse de l'opportunisme qui mène aux reniements les plus abjects.

Les Gaulois attachés à leurs petites patries régionales, à la Nation et à notre Mère l'Europe -disons à leur terre et à leur race- ne gagneront rien à participer à des scrutins où il n'est d'autre choix que voter pour les candidats "les moins mauvais" ou "les plus proches" de leurs idées.

Hormis les cités où il est possible de voter pour des listes menées ou soutenues par le Parti de la France et/ou la Nouvelle Droite Populaire, le Mouvement d'Action Sociale, le Solidarisme, le Réseau Identité...il n'y a d'autre alternative que de s'abstenir ou de voter blanc.

L'abstention ou le vote blanc sont aussi des actes de Résistance à une Ripoublique et à un Système déjà largement discrédités et un prélude aux inévitables "jours de colère" qui ne feront que croître et embellir. Certains bulletins de vote, fort pesants, sont arrivés !

dimanche, 16 mars 2014

Le n°35 (mars avril 2014) de la revue Synthèse nationale :

SN 35 couv.jpg

120 pages, 12,00 €

Au sommaire :

Editorial de Roland Hélie : Défendre nos intérêts d'abord...

Patrick Parment : Ukraine, quel avenir ?

Georges Feltin-Tracol : décentralisation, le puzzle territorial...

Arnaud Raffard de Brienne : vers l'implosion du Système...

Dr Bernard Plouvier : sur la théorie du genre...

Jacques-Yves Rossignol : Libé, la chute d'une maison bobo...

Ursule Minoret-Levrault : traité transatlantique, la grande arnaque...

Jean-Claude Rolinat : le sionisme, un nationalisme dévoyé...

Serge Ayoub répond à Frédéric Haziza

Un grand entretien avec Roger Holeindre sur le centenaire de la Grande guerre

Pieter Kerstens nous donne des nouvelles de l'Oncle Sam

Francis Bergeron : 1976, des volontaires nationalistes français aux côtés des phalangistes libanais, une histoire méconnue...

Les pages du Marquis, la rubrique des livres...

Un hommage à notre ami Olivier Grimaldi

ABONNEZ-VOUS !

Bulletin d'abonnement cliquez ici

Abonnez-vous en ligne cliquez là

N'oubliez pas que le site d'information Synthèse nationale que vous consultez régulièrement ne peut vivre que grâce aux abonnements à la revue Synthèse nationale. Merci pour votre aide et pour votre fidélité...

vendredi, 14 mars 2014

Asnières : la Nouvelle Droite Populaire et toute l'Union de la Droite nationale soutiennent la liste d'Henri Massol

979552Asnires.jpg

mardi, 11 mars 2014

Nous avons perdu un Ami...

olivier grimaldi.jpg

Les obsèques d'Olivier Grimaldi seront célébrés en l'église Saint Nicolas du Chardonnet, 23 rue des Bernardins à Paris (Ve arrt), jeudi 13 mars à 10 h 30. Cliquez ici

dimanche, 09 mars 2014

Pierre-Bénite (Rhône) : les électeurs d'origine portugaise ou italienne devraient apprendre l'arabe !

2224224314.jpgYves Darchicourt

Il paraît qu'il est maintenant un peu piteux Daniel Deleaz ou qu'il fait semblant de l'être. Candidat phare d'une liste de la "gauche rassemblée" aux municipales, l'homme avait cru bon de faire imprimer un tract traduit en arabe sur son verso, histoire sans doute de s'attirer les bonnes grâces des français de papier de la commune de Pierre Bénite dont il voudrait devenir maire. De la commune de Pierre-Bé préfère t-on d'ailleurs dire au sein de sa nébuleuse PC-PS-PG, un raccourci qui gomme toute référence à l'histoire et aux traditions de cette ville de la banlieue-sud de Lyon et qui ne contrarie ni les mahométans sourcilleux ni les laïcards forcenés.

Son initiative polyglotte ayant suscité d'intenses réactions hostiles sur les "réseaux sociaux", l'individu a tenté maladroitement de la justifier par la frustration que ressentiraient des personnes françaises d’origine maghrébine, portugaise ou italienne qui parlent le français mais ne le lisent pas, ou mal. Certaines d’entre-elles ont fait part d’un sentiment de mise à l’écart. Il y a donc une inégalité entre les citoyens ". Une constatation qu'il aurait faite durant ses "porte à porte" mais qui curieusement ne l'a pas incité à faire traduire son tract en italien ou en portugais ! Pour le cuistre il y aurait donc des "zissus" exotiques à considérer respectueusement et des "zissus" européens sans intérêt car sans doute trop semblables aux gaulois. Et puis ils n'ont qu'à apprendre l'arabe !

De là à conforter l'idée que les politicards de la gauche plurielle ou rassemblée sont avant tout des petits collabos de l'idéologie mondialiste qui prône le "grand remplacement" des peuples européens par des entités allogènes, il n'y a qu'un pas qu'il ne faut plus hésiter à franchir.

mardi, 04 mars 2014

Le refus d’un monde uniformisé

2912577795.JPGLe billet de

Patrick Parment

Les événements qui se déroulent actuellement en Ukraine sont la conséquence directe d’une propagande menée de longue date par les Américains et relayée par leurs « amis » européens, afin de créer un arc de déstabilisation dans les anciennes marches de l’empire russe. L’Ukraine, comme la Syrie d’ailleurs, la Georgie hier encore, constituent des limes que Moscou n’entend pas voir déstabilisés et dont elle entend demeurer l’interlocuteur privilégié.

Le fond du problème, on s’en doute, est la guerre menée par les Américains pour imposer à la terre entière un modèle libéral qui a pour but, outre d’éradiquer les différences et nier l’identité des peuples, de servir les intérêts américains dans le monde. L’Amérique veut exporter et réduire une démocratie de façade à un modèle unique et donc totalitaire. Pour se faire, les Américains ont érigé les soi-disant « droits de l’homme » en une lutte du Bien contre le Mal, à savoir les contrevenants à ce modèle auquel l’Europe est désormais totalement inféodée au mépris des réalités historiques, politiques, géographiques et surtout culturelles. Dans la réalité, les Européens ont abdiqué depuis 1945 en refusant d’assumer un destin politique.

Il se trouve que, tant les Russes que les Chinois ou les Iraniens, en refusant de se soumettre au modèle américain, sont devenus les ennemis auxquels désormais on fait la guerre avec des moyens autres que les bombes et les fusils. Carl von Clausewitz ne disait-il pas que la paix n’était jamais que la continuation de la guerre par d‘autres moyens. Nous en avons l’exemple sous les yeux.

Que l’on soit ou non d’accord avec les modes de gouvernance russes ou chinois ne nous importe guère. Si l’on veut défendre la diversité du monde, le refus de son harmonisation, alors on ne peut que se ranger du côté des Russes, des Chinois, des Iraniens et bien d’autres. Bref, du côté de tous ceux qui refusent d’être les esclaves d’un modèle totalitaire qui n’a pour seul et unique référence que le dollar.

Source Synthèse nationale/ Le Journal du Chaos

Faites un don à SN.jpg

lundi, 03 mars 2014

Il va falloir s’occuper des nuisibles...

 

P1020984.JPGPierre Vial

Après l’attentat contre la librairie Facta d’Emmanuel Ratier, c’est le local du MAS et de la radio Méridien Zéro en région parisienne qui a été détruit par un incendie criminel, après vol du matériel technique servant à la réalisation des émissions. Décidément la résistance identitaire fait tellement peur aux gens du Système qu’ils ne trouvent que le terrorisme pour essayer de l’empêcher d’agir. Ils en seront bien sûr pour leurs frais.

Nous affirmons notre totale solidarité avec nos camarades du MAS et de Méridien Zéro, dont l’impact est une belle réussite. Et nous invitons tous les militants de la résistance identitaire à prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité car évidemment il ne faut pas compter sur la police et la justice pour le faire puisque contre nous tout est permis et même recommandé. Nous ne devons compter que sur nous-mêmes. Certains vont s’apercevoir qu’un vieux principe est toujours valable : pour un œil, les deux yeux, pour une dent, toute la gueule.

Terre et peuple cliquez là

mercredi, 26 février 2014

Monoprix boycotte Rivarol ! Boycottons Monoprix !

monop rivarol.jpg

Yves Darchicourt

Les dirigeants du Groupe Monoprix se sont donc lamentablement couchés ! Les rayons "presse" de tous leurs magasins ne proposeront plus l'hebdomadaire Rivarol à leur clientèle.

Prétexte invoqué : deux articles du numéro 3124 dont les titres seuls  - l'insupportable police juive de la pensée et France juive vs BBB - auraient hérissé des chalands au cerveau formaté par la propagande instituée des bidules dits "anti-racistes" et par le pilonnage cérébral des médias largement ouverts aux associations représentatives d'un lobby qui n'existe pas. S'en est suivi une campagne haineuse orchestrée par de soit-disant clients sur la page facebook de l'enseigne appelant directement au boycott des magasins Monoprix par tous les militants et sympathisants de l'anti-racisme à géométrie variable professé par nos "élites".

Il s'agit bien évidemment là d'une nouvelle péripétie de l'acharnement d'une minorité contre un hebdomadaire qui depuis plus de soixante ans représente fort brillamment et sans concession aucune l'opposition nationale et européenne et qui est devenu le symbole de la Résistance au nouvel ordre mondial voulu par les fortunes anonymes et vagabondes destructrices des peuples et des nations.

Par lâcheté, les dirigeants du Groupe Monoprix ont choisi de soumettre aux diktats des dispensateurs de la pensée unique. Par lâcheté ou par intérêt comptable mal apprécié...car après tout, les souchiens, les Gaulois, les patriotes ou tout simplement les citoyens ulcérés par la dictature rampante qui interdit, censure et réprime sont aussi des consommateurs et parmi eux il en est sans doute nombre qui - pour reprendre les termes utilisés par la Carole Mann, l'initiatrice de la campagne contre Rivarol sur facebook - sont des clients jusqu'ici réguliers qui vont revoir leur choix. 

Monoprix boycott Rivarol, boycottons Monoprix ! Et d'ailleurs, si l'on en croit les résultats de l'enquête diligentée par UFC-Que Choisir, on a tout à y gagner, Monoprix y apparaissant en effet à panier moyen égal comme l'enseigne la plus chère de France (40% de plus que la moins chère)...

NDP INFORMATIONS n°25 EST SORTI

NDP INFOS 25.jpg

Lire NDP INFORMATIONS N°25 cliquez là

samedi, 22 février 2014

Hazout condamné pour viols : après Strauss-Kahn encore un grand homme cloué au pilori !

3528789908.jpgYves Darchicourt

Trust me I'm a doctor avait placardé André Hazout dans son luxueux cabinet de gynécologie du 17e arrondissement de Paris. Et pourquoi n'auraient-elles pas eu confiance les patientes d'Hazout, pour s'exposer à ce spécialiste de l'infertilité, nues, jambes ouvertes, pieds dans les étriers, à mille lieues de tout esprit de provocation ou de la moindre pensée libertine, tenaillées par le désir inassouvi d'enfant et surtout angoissées, redoutant le diagnostic final qui mettrait fin à leurs espérances. Et elles ont eu tort, 33 d'entre-elles ont eu tort de ne voir en lui qu'un praticien aussi cher que renommé oeuvrant en outre dans une clinique et deux hôpitaux alors qu'elles avaient affaire à un pervers, un prédateur sexuel caché sous une rassurante blouse blanche.

Convaincu de viols et agressions sexuelles sur six de ses patientes (27 plaintes concernaient des faits prescrits), l'homme a été condamné à 8 ans de prison et interdiction définitive d'exercer la médecine après seulement 4 heures de délibéré et malgré les envolées de la défense évoquant des "agressions sexuelles" évoluant en "rapports consentis" ! Et puis Hazout est une pointure dans sa partie, une épée de la conception in vitro, un cador de la procréation médicalement assistée, une espèce de bienfaiteur dans son genre et quel cerveau! Pratiquement l'excuse absolutoire à lui tout seul ! C'est sans doute pour cela qu'en dépit d'une dizaine de signalisations avérées, le Conseil Départemental de l'Ordre de Paris a fermé les yeux et les oreilles durant 20 ans. C'est sans doute pour cela aussi qu'un des bavards a pu conclure sa plaidoirie en s'adressant aux jurés : "si vous le condamnez au trou, vous le regretterez" (source:France Info)... menaces directes ou manière de dire qu'un tel puits de science ne saurait être exclu de la société sans dommage pour elle ?

L'affaire Hazout fait immédiatement penser à celle de son congénère Strauss-Kahn. Dans les deux cas, la défense tente de faire du viol ou de l'agression sexuelle une simple péripétie érotique avec des libertines, amours ancillaires ou adultère médical entre adultes consentants; dans les deux cas, il se trouve des "élites" pour sous entendre amèrement que des considérations aussi futiles privent le monde de son "meilleur économiste" ou de son superman de la fécondation artificielle. Et dans les deux cas, on a affaire à un luxurieux à la prétention incommensurable, persuadé de mériter d'être un dominateur qui prend ce dont il a envie sans avoir de compte à rendre.

André Hazout a dû rendre des comptes. Il est en tôle. Qu'il y reste !

mercredi, 12 février 2014

LILLE, DIMANCHE 13 AVRIL, 2e JOURNEE REGIONALE DE SYNTHESE NATIONALE

2014 Lille SN.jpg

lundi, 10 février 2014

Suisse : le OUI populaire pour la limitation de l'immigration !

1243724637.jpgYves Darchicourt

Et bien oui le peuple helvète s'est prononcé pour la mise en place d'une législation qui va protéger la Suisse de l'immigration de masse, disons crument  de l'invasion migratoire allogène. Car au-delà des mots, c'est bien de cela dont il s'agissait. Durant ces dernières semaines, les "grands" médias européens et européistes se sont acharnés à dénigrer le projet présenté à votation par l'UDC, voire même le principe même de la votation qui permet au Peuple de s'exprimer et de décider à la place des "élites". On a pu ainsi entendre répéter que le projet était dirigé essentiellement "contre l'union européenne" et "les ressortissants européens". Contre l'Union européenne, c'est évident : les Suisses entendent bien rester maîtres chez eux et ne pas recevoir de directives venus de ces bureaucrates non élus que sont les commissaires européens tout acquis au nouvel ordre mondial. Mais contre les "Européens" ce n'est pas le cas : la Suisse ne se fermera pas aux européens détenteurs de savoir et de technicité qui sont appelés en Helvétie en fonction des besoins du pays mais elle se fermera assurément aux "ressortissants européens" sans travail ni formation, sans utilité pour le pays et qui dans leur immense majorité sont des Congolais "belges", des Indonésiens "hollandais", des Turcs "allemands", des Abyssins "italiens" ou des maghrébins "français" Un affreux pas en arrière a-t-on entendu glapir "dans le poste" sans que personne ne soit autorisé à répliquer qu'il est des pas en arrière salvateurs qui vous empêchent de tomber dans l'abîme.

Comme une gigantesque gifle à la face des mondialistes et de leurs collabos (le Conseil Fédéral, le grand patronat, les syndicats, les habituels lobbies sectaires et une poignée d'évêques) et comme un bras d'honneur aux eurocrates qui sans vergogne se sont permis de les menacer de représailles économiques, les Helvètes ont décidé :

...que la Suisse gèrera seule l'immigration sur son sol, que les autorisations de séjour des étrangers y compris pour asile seront limitées par quotas tenant compte de critères comme la demande d'un employeur, la capacité d'intégration et une source de revenus suffisante et autonome, que les séjours durables comme les droits au regroupement familial et aux prestations sociales seront restreint, que les contingents d'étrangers admis à travailler en Suisse (frontaliers compris) seront établis en fonction de l'intérêt économique du pays et dans le respect du principe de préférence nationale, qu'aucun traité international contraire à ces dispositions ne sera conclu et que ceux existants seront renégociés pour être adaptés.

Bref, rien que des dispositions issues du bon sens populaire qui veut que l'on soit maître chez soi et que l'on préfère vivre et travailler avec les siens ou avec ses frères de peuple plutôt que de se voir imposer la présence et l'entretien à fonds perdus de surnuméraires venus d'un exotique "ailleurs". Félicitations à nos voisins Helvètes pour ce beau résultat et merci de leur roboratif exemple de sursaut vital.

vendredi, 07 février 2014

Interpellation de Serge Ayoub : MENTEZ, MENTEZ, CAR VOUS PENSEZ QU'IL EN RESTERA TOUJOURS QUELQUE CHOSE !

P1010959.jpgRoland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

« Lorsque tu veux tuer ton chien, affirme qu’il a la rage… ». Ce vieux dicton bien de chez nous pourrait très bien illustrer ce qui est arrivé, ces jours derniers, au porte-parole du courant solidariste français, notre camarade Serge Ayoub.

Les faits : mardi matin une escouade de flics débarque au domicile de ce responsable nationaliste atypique aux idées affirmées sous prétexte qu’il aurait « giflé sa femme ». À l’origine de cette accusation, une jeune fille ramassée quelques heures auparavant sur la voie publique en état d’ébriété et qui aurait prétendu être « la femme de Serge Ayoub ». Il n’en fallut pas plus pour que dix argousins soient immédiatement envoyés au domicile de l’intéressé afin de l’interpeler sur le champ. Un tel déploiement pour une simple affaire conjugale, cela peut sembler un tantinet exagéré. Mais lorsqu’il s’agit d’arrêter un patriote, la police sait se montrer bien plus zélée que lorsqu’il y a du grabuge dans les banlieues… mais passons. Il est donc signifié à Serge les raisons d’un tel tintouin, et là apparait le côté surréaliste de cette affaire. En effet, il se trouve que Serge Ayoub est célibataire, et que, par conséquent, il n’a (momentanément souhaitons-lui) ni femme, ni même une concubine, qu’il aurait pu gifler si tant est que cela corresponde à ses habitudes…

Normalement, l’affaire aurait donc dû s’arrêter là. Ce d’autant plus qu’entre-temps la jeune fille, après avoir dessaoulé, était revenue sur ses accusations et avait subitement quitté le commissariat sans déposer plainte.

La suite le prouve, le pire est toujours devant nous. Au lieu de libérer Serge Ayoub et de lui présenter leurs excuses, les flics de Valls persistent. Ils le mettent en garde à vue car ils lui reprochent maintenant, ce qui est un comble, de ne pas s’être laissé docilement embarquer. Il y restera plus de 24 heures. Une perquisition sera effectuée chez lui pour vérifier qu’aucune trace de bagarres ou de présences féminines récentes ne viennent justifier leur descente du matin. On est en plein acharnement politico-policier. On se croirait revenu dans la Russie stalinienne si chère à Valls et aux socialistes…

Vexés sans doute de n'avoir rien trouvé à reprocher à Serge Ayoub, les finos qui servent de stratèges au ministère de l’Intérieur ne vont pas en rester là. Ils vont se venger de la manière la plus dégueulasse qui soit en laissant circuler une information auprès des media à leurs bottes (qui s’empresseront de la divulguer largement toute la soirée) selon laquelle « le militant d’extrême droite Serge Ayoub est en prison pour avoir battu sa femme ». Mentez, mentez, car vous pensez qu'il en restera toujours quelque chose. C’est ainsi que le gouvernement français, en ce début de XXIe siècle, salit l’honneur de l’un de ses opposants les plus déterminés.

Le mensonge au service du pouvoir, vous connaissez ? Ce n’est pas nouveau. Souvenez-vous, il y a six mois, de l’affaire Méric… En effet, ce que Valls reproche à Ayoub, c’est justement son attitude digne et offensive au moment de cette affaire scabreuse qui devait tant servir les socialistes au moment où les manifestations populaires du printemps dernier commençaient à les mettre en difficultés, et qui, finalement, s’est bel et bien retournée contre eux. Serge Ayoub ne s’est pas laissé abattre par les mensonges et les calomnies véhiculés alors contre lui et ses mouvements par la presse aux ordres. Il a réagi en rendant publique sa vérité, qui depuis a été confirmée par les faits, et en cassant les accusations émanant de la bien-pensance institutionnalisée. En procédant à l’auto-dissolution de Troisième Voie et des JNR et en devançant ainsi la décision du Conseil des ministres, il n’a pas laissé à Manuel Valls la joie d’achever les organisations patriotiques.

Aujourd’hui, mesquinement, Valls et ses sbires règlent leurs comptes en diffusant des mensonges éhontés… C’est bas et c’est minable, mais cela ne nous ébranle pas car nous savons que, comme il est dit dans un chant qui nous est cher, « un jour viendra où leurs auteurs paieront »…

La réponse de Serge Ayoub : cliquez ici

NDLR :

aaclemeric.jpgLe livre de Serge Ayoub, L'affaire Clément Méric, du fait divers au scandale politique, est en vente aux Bouquins de Synthèse nationale cliquez ici

Pour l'acheter en ligne, cliquez là

 

 

11:35 Publié dans Editorial | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 04 février 2014

Suite à l'annonce dans Nice Matin de l'existance de liens entre des jeunes des Alpes-Maritimes et les réseaux terroristes islamistes en Syrie : la NDP réagit...

Un communiqué de la Nouvelle Droite Populaire des Alpes-Maritimes :

Encore une fois, on découvre qu'il y a un fossé entre les discours de "fermeté" du ministre de l'Intérieur, et la réalité sur le terrain. Le Djihad semble être, pour un certain nombre de jeunes, un modéle plus attrayant que la république exemplaire de Monsieur Hollande. Entre l'intrusion de la "Théorie du Genre" dans les programmes scolaires, et la légalisation du mariage pour tous, le Parti socialiste détruit nos valeurs, nos traditions, et ce qui faisait de nous une civilisation. 

Dans les cités d'autres se sont emparés de cette déconstruction marxiste pour se montrer comme des ramparts. Le pouvoir, à la botte des lobbies, est responsable de cette islamisation de nos villes, et de nos quartiers. C'est en tant qu'Européens, fiers de nos racines, que nous devons montrer l'exemple.

La Nouvelle Droite Populaire des Alpes-Maritimes s'insurge contre cette politique désastreuse pour notre cohésion nationale. On ne combattra l'islamisation de notre département, et de notre nation, qu'en affirmant notre opposition radicale à ces projets de dissolution de notre identité.

Nous sommes l'avant-garde de cette opposition, nous sommes la droite de conviction, nationale, populaire, identitaire et sociale.

NDP 06 cliquez là

dimanche, 02 février 2014

AU-DELA DE LA REVOLTE : LA REVOLUTION...

Identit-.jpgRoland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Editorial du n°34 (janvier-février 2014)

Au sommaire : cliquez ici

L’année 2013 fut remplie de surprises. De bonnes surprises et aussi, bien entendu, de moins bonnes.

Parmi les bonnes surprises qui ont marqué cette année, la plus significative restera sans doute dans l’Histoire le formidable mouvement populaire qui s’est levé dans tout le pays contre la loi Taubira visant à dénaturer le mariage et la famille, cellule de base de notre société. En effet, imaginer, il a peu de temps encore, qu’à plusieurs reprises, en quelques mois, des centaines de milliers de Français (plus d’un million en janvier, en mars et en mai…) descendraient dans les rues pour défendre un élément essentiel de notre civilisation relevait du fantasme le plus téméraire. Et pourtant, c’est bien ce à quoi nous venons d’assister. Comme quoi, en politique comme ailleurs, il ne faut jamais désespérer…

Mais les bonnes surprises peuvent aussi en engendrer des mauvaises. D’ailleurs, en l’occurrence, sont-ce vraiment des « surprises » ?

Comme on pouvait s’y attendre, l’ampleur du soulèvement contre la loi Taubira ne pouvait que susciter une réaction violente de la part du pouvoir en place. Ce fut le cas au début du mois de juin avec la sinistre « affaire Méric », du nom d’un gauchiste ultra-violent qui péri accidentellement en agressant un groupe de jeunes patriotes à Paris. Cette affaire tomba à pic pour le gouvernement pour tenter, à coup de mensonges éhontés et d’amalgames douteux, de discréditer ses opposants et pour procéder à la dissolution arbitraires de plusieurs mouvements nationalistes dont le développement commençait à le déranger (1).

Cette « affaire Méric », rappelons-le, faisait suite à une longue série de provocations politico-policières comme celle, entre autres, du dimanche 12 mai, fête nationale de Jeanne d’Arc, où une poignée de Femen, supplétives patentées des réseaux mondialistes (cf. le n°33 de Synthèse nationale),  juchée sur le balcon d’un immeuble donnant sur la Place des Pyramides à Paris tenta de faire dégénérer la manifestation nationale organisée par 3e Voie, la Nouvelle Droite populaire, le Renouveau français et d’autres organisations nationalistes.

Un mouvement de contestation qui ne cesse d’amplifier…

Malgré toutes ces manœuvres hasardeuses, le quatuor infernal Hollande-Ayrault-Valls-Taubira n’a pas réussi à enrayer la vague de mécontentement et, d’ores et déjà, l’année 2014 s’annonce encore plus chaude pour ces apprentis tyrans à la petite semaine. Car, non seulement le mouvement de révolte ne semble pas se calmer, non seulement celui-ci s’étend désormais bien au-delà de la simple opposition au mariage homosexuel (cf. ici « Les Bonnets rouges » et là telle ou telle catégorie socio-professionnelle), mais de plus en plus nous assistons à une véritable radicalisation de la contestation.

Les Français, de plus en plus nombreux, prennent en effet conscience que le marasme dans lequel leur pays est plongé aujourd’hui n’est que l’aboutissement logique de la politique mondialiste menée par les différents gouvernements, de gauche comme de « droite », depuis des décennies. La destruction programmée des différents repères qui font l’identité des peuples et des nations ne pouvait qu’aboutir à la paupérisation de nos compatriotes. Le bradage de notre industrie, le sacrifice de notre agriculture, le brassage des peuples et l’uniformisation de la consommation, le tout accompagné par la dégradation des mœurs ne pouvait pas aboutir à autre chose qu’à une faillite totale. Toutes les classes dirigeantes portent une part de responsabilité écrasante.

Pour remédier à cette faillite ces Français savent désormais que la solution n’est pas dans un changement de pseudo majorité à l’issue des différentes élections (municipales puis européennes) qui se succéderont d’ici le mois de juin. Ceux qui hier étaient aux affaires ne changeront rien demain au processus de décomposition de la France et de la civilisation européenne puisqu’ils sont tous adeptes de la même idéologie mortifère que les socialistes actuellement au pouvoir, à savoir le mondialisme.

Le vrai changement, il faut l’envisager autrement….

Au-delà de la classe politique décatie, il y a le Peuple. Je devrais même dire : il y a « les Peuples », car ce qui est vrai en France est aussi vrai partout ailleurs. Or, ces Peuples ne peuvent plus supporter éternellement que des oligarchies apatrides leur confisquent leur pouvoir et décident indument de leurs destins. Ils ne peuvent plus accepter que leur identité et leur liberté soient broyées par la simple volonté de quelques conseils d’administration de sociétés aux dimensions planétaires ou par celle de dirigeants peu scrupuleux d’organismes supranationaux.

Le vrai changement, il viendra donc du Peuple et du Peuple seul. Face à ces oligarchies, apparaitront de nouvelles élites issues de la masse de ceux qui refusent le destin fatal que l’on cherche à nous imposer. Dans cette perspective le rôle des nationalistes que nous sommes est clair. Il nous faut contribuer activement à ce changement et surtout former, grâce à nos revues, à nos associations, à nos mouvements ceux qui devront prendre en main l’avenir de la France. S’il n’en va pas ainsi, il en sera très vite définitivement terminé avec notre indépendance nationale, notre identité européenne et, tout simplement, notre Histoire.

Oui, le vrai changement il faut l’envisager maintenant et autrement. Ne perdons plus de temps à écouter ceux qui nous racontent n’importe quoi avant les élections et qui, une fois au pouvoir mènent la même politique que ceux qu’ils ont remplacé. Il n’y a rien à attendre des tenants du Système… quels qu’ils soient. Au-delà de la révolte de 2013, il faut que 2014 soit le début d’une véritable révolution… Plus tard, il sera trop tard…

Note

(1) Au moment où j’écris ces lignes, deux jeunes patriotes, Esteban et Samuel, sont toujours derrière les barreaux…

Editorial écrit le 2 janvier 2014

NDLR :

1137745283.jpgAbonnez-vous à la revue nationaliste et identitaire Synthèse nationale.

Au sommaire du dernier numéro cliquez là

Bulletin d'abonnement cliquez ici

Abonnez-vous en ligne cliquez là

01:15 Publié dans Editorial | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 01 février 2014

Manif'pour tous: un acte de résistance des familles françaises !

 

1807796971.pngYves Darhicourt

Deuxième grand rassemblement populaire de ce début d'année contre le gouvernement écolo-socialiste ce dimanche 02 février à Paris. C'est cette fois le collectif de "la manif' pour tous" qui appelle à manifestation contre l'idéologie mortifère mise en oeuvre par Hollande et sa clique de laïcards cornaqués par les frères trois points et autres lobbies sectaires ennemis irréductibles de la famille naturelle et traditionnelle, un des indispensables piliers de notre identité civilisationnelle.

Le gouvernement ainsi que ses relais lobbyistes et médiatiques sont sur les dents. Il paraît que Manuel "Gaz" Valls a fixé des quotas d'interpellations à la hiérarchie policière chargée de la répression ( une pratique déjà mise en place pour le racket des automobilistes ) On peut donc s'attendre à des provocations de la part des forces du désordre suscitant des incidents et "justifiant" la poigne des happe-chair, ce qui aurait le double avantage pour le gandin naturalisé de discréditer la manifestation et de faire oublier son échec patent en matière de lutte contre la criminalité, la délinquance quotidienne et l'immigration clandestine. Par ailleurs, la médiacratie a déjà largement commencé son entreprise de désinformation, présentant les objectifs de la manifestation de façon réductrice (comme s'il n'y avait en cause que le mariage entre invertis et non aussi la "fabrication" d'enfants, la location des ventres, l'enseignement de la sexualité "pour tous les genres" aux bambins, la promotion de l'a-normalité,le bourrage des jeunes crânes, la répression, la persécution), laissant planer le doute sur la réalité des projets gouvernementaux visant à terme à littéralement "confisquer" les enfants à leurs familles pour les endoctriner plus facilement et assimilant insidieusement manifestation populaire contre le gouvernement avec agitation à finalité quenellisée.

Et bien la manifestation du 02 février devrait apparaître comme un acte de résistance des familles françaises face à un ramassis d'idéologues fumeux et de politicards discrédités et désormais illégitimes qui s'accrochent à un pouvoir vacillant par intérêt personnel et/ou pour servir leurs maîtres du nouvel ordre mondial, ces fortunes anonymes et vagabondes avides de dominer une planète peuplée de consommateurs  indifférenciés et décérébrés. L'offensive contre cette engeance ne fera que croître et embellir !

lundi, 27 janvier 2014

MERCI MANUEL VALLS !

vallsc.jpg

Roland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Alors que les media aux ordres s’émerveillent devant les prouesses indiennes de la répudiée Trierweiler, une femme courageuse, Béatrice Bourges, entame à Paris une grève de la faim…

Alors que ces mêmes media s’extasient devant les quelques milliers de manifestants qui, naïfs ou stipendiés, en Ukraine essayent de faire pression pour que leur pays se suicide en se jetant sous le carcan de Bruxelles, à Paris les forces de répression bastonnent à tour de bras les patriotes à l’issue de la Journée de colère…

Alors que ces mêmes forces de répression s’évertuent à pourchasser quelques farceurs qui, compte tenu de la chape de plomb que le Système a fait tomber sur nos libertés, se fendent parfois d’une téméraire quenelle, partout en France l’insécurité, malgré les statistiques fantaisistes du gouvernement, ne cesse d’augmenter…

Alors que ce même gouvernement ressasse tous les trois mois que la fin de la crise est pour demain, chaque jour le nombre des entreprises qui déposent le bilan ou qui sont reprises par des multinationales apatrides s’accroit, expédiant par milliers les travailleurs vers l’incertitude du chômage…

L’obsession de Manuel Valls est donc de condamner « avec la plus grande fermeté les violences contre les forces de l'ordre commises par des individus, des groupes hétéroclites, de l'extrême et de l'ultradroite, dont le but n'est que de créer du désordre en n'hésitant pas à s'en prendre avec violence aux représentants des forces de l'ordre». On croit rêver… On nous l’a tellement sorti celle-ci qu’on pourrait presque dire que c’est beau comme de l’Antique.

Le seul problème c’est que tous ceux qui étaient hier soir dans le quartier de la Place Vauban savent que Manuel Valls raconte n’importe quoi. Ils ont pu constater que ce ne sont pas manifestants « d’extrême droite » qui ont provoqué les violences que l’on sait. Ce qui a provoqué ces violences, c’est bel et bien le zèle de la police qui s’est empressée de disperser, quelques minutes à peine après que les organisateurs en aient donné la consigne, les milliers de patriotes présents à coups de matraques, de jets de grenades fumigènes et d’interpellations arbitraires.

Mais ne soyons pas mauvais joueurs… Ce que Manuel Valls n’a pas pigé en donnant l’ordre de disperser par la violence cette manif de dimanche et en faisant arrêter plus de 250 personnes, c’est que, depuis hier soir, partout en France, des milliers de jeunes Français prennent conscience de la fragilité du Système moribond dont il est le servile larbin et que ces milliers de jeunes Français sont en train de basculer dans les rangs de la Résistance nationaliste… Voilà pourquoi finalement nous ne remercierons jamais assez Manuel Valls…

10:55 Publié dans Editorial | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 26 janvier 2014

25 000 tracts pour Synthèse nationale distribués pendant la manif...

tract sn 2014 01 26.jpg

Malgré la pluie nous avons distribué tout au long de l'après-midi 25 000 tracts de Synthèse nationale appelant à la lutte contre le mondialisme.

De nombreux manifestants sont venus spontanément nous proposer leur aide. Synthèse nationale a ainsi pu juger sa grande popularité auprès des Français en colère.

Merci à tous ceux qui nous ont donné un coup de main.

Le tract de Synthèse nationale cliquez ici

NDLR :

1137745283.jpgAbonnez-vous à la revue nationaliste et identitaire Synthèse nationale.

Au sommaire du dernier numéro cliquez là

Bulletin d'abonnement cliquez ici

Abonnez-vous en ligne cliquez là

samedi, 25 janvier 2014

Le parcours de la manif de dimanche : Bastille / Place Vauban

6a00d83451619c69e201a511568240970c-800wi.jpg

vendredi, 24 janvier 2014

Insécurité, santé, immigration: quelques raisons d'être en colère !

1199828328.jpgYves Darchicourt

Fort révélateurs les quatre premiers titres de la "lettre d'information" du Figaro du 23 janvier dernier :

1) le nombre des cambriolages continue d'augmenter,

2) les Français réduisent leur budget santé,

3) régularisations et naturalisations en hausse,

4) le nombre d'expulsions de clandestins a baissé en 2013.

Et un, l'insécurité augmente constamment nonobstant les rodomontades de Manuel Valls qui ne peut que distraire de maigres troupes des effectifs policiers pour lutter contre le crime organisé, les atteintes aux personnes et aux biens, la délinquance itinérante et la racaillerie ethnique quand on constate que les forces de l'ordre sont massivement utilisées à racketter les automobilistes, à robocopiser les patriotes, à gazer femmes et enfants attachés à la famille naturelle ou à traquer la quenelle.

Et deux, en matière de santé publique, le gaulois est confronté à des déremboursements de médicaments en chaîne, à des prises en charge de plus en plus symboliques notamment des prothèses auditives ou dentaires et des verres de lunette; nombre de nos congénères qui ne peuvent pas ou plus se payer de mutuelle en sont réduits à reporter ou annuler des consultations ou des interventions alors que la CMU (essentiellement attribuée aux allogènes même clandestins) coûte 10 milliards€ par an au contribuable et que l'Algérie - dont on continue à soigner des ressortissants à fonds perdus - est redevable de 6 milliards€ à notre Sécurité Sociale.

Et trois (et quatre), alors que de façon visible l'immigration exotique déferle sur la France, le gouvernement écolo-socialiste par Manuel Gaz Valls interposé s'enorgueillit d'avoir en 2013 - et par rapport à 2012 - régularisé 30% de clandestins de plus et d'avoir naturalisé 18% d'étrangers supplémentaires. C'est là un durcissement de l'immigration de peuplement en provenance essentiellement du Maghreb et de l'Afrique noire dont le corollaire est l'islamisation de nos Provinces. Une scandaleuse politique dont la finalité est de faire du gaulois une espèce en voie de disparition sur ses propres terres ancestrales vouées à devenir le réceptacle d'une population indifférenciée soumise au nouvel ordre mondial.

Quatre titres et trois des nombreuses raisons de vouer l'engeance qui nous gouverne aux gémonies. Rassemblement ! Résistance ! Reconquête !

RAPPEL : DIMANCHE 26 JANVIER, 14 H 00, A LA BASTILLE !

3815626623.jpg

mardi, 21 janvier 2014

Absurdie : la police vallsienne voit des quenelles partout !

98550331.png

Yves Darchicourt

Bon sang mais c'est bien sûr! C'est une quenelle! Le petit dirigeable de 6 mètres de long et de 1 mètre de diamètre qui devait survoler le rassemblement du collectif "Hollande démission" dimanche dernier à Paris est distinctement apparue à la hiérarchie policière du 3e arrondissement de la capitale comme ressortant des objets désormais de formes interdites telles que dûment répertoriées dans le manuel anti-quenelle que tout bon serviteur de la ripoublique et de ses valeurs exemplaires doit avoir constamment sur lui. Pas de doute possible donc, gonfler un ballon de forme quenelloïde justifiait une intervention immédiate des happe-chair et l'ouverture d'une procédure de flagrant délit pour "incitation à la haine raciale"

C'est qu'un objet de forme ovoïde allongée peut faire penser à celle de la préparation culinaire dont le nom, horresco referens, vient du teuton "knödel" et que le mot "quenelle" est désormais associé à un geste de ralliement anti-sémite. Il fallait quand même oser le rapprochement mais on sait bien depuis Michel Audiard qu'il est des individus qui osent tout, ce qui permet de les reconnaître immédiatement.

C'est pourquoi, surpris encore en train de pomper comme un shadock, David Van Hemelryck, infatigable et farouche opposant à François Hollande, a été alpagué et mis en garde à vue pour un délit pouvant lui valoir 1 à 5 ans de prison et 45 000€ d'amende si le Parquet de Paris décide de poursuivre...ce qui semble peu probable tant la ficelle est grosse et puis cela reviendrait à faire de facto interdire l'utilisation de dirigeables publicitaires. Mais il est vrai que certains osent tout !

NDLR : sur l'arrestation de David Van Hemelryck cliquez ici

mercredi, 15 janvier 2014

La NDP soutient la manifestation "Jour de colère" du dimanche 26 janvier

NDPLOGO.jpgCommuniqué de presse de la NDP :

La Nouvelle Droite Populaire soutient la manifestation « Jour de colère » du dimanche 26 janvier.

François Hollande essaie de nous faire croire tout et n’importe quoi. Il ne sait plus quoi inventer pour cacher l’état lamentable dans lequel notre pays est tombé.

En réalité, François Hollande n’est ni libéral, ni socialiste, il est encore moins social-démocrate ou patriote comme il le prétend ; François Hollande n’est qu’un petit mondialiste servile qui mène, tout comme ses prédécesseurs, une politique soumise aux ordres de la haute-finance planétaire.

Cela, les Français sont de plus en plus nombreux à s’en rendre compte, ils sont aussi de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir le supporter. Voilà pourquoi ils ne croient plus dans les carabistouilles de la classe politique. Voilà aussi pourquoi ils seront nombreux le dimanche 26 janvier prochain sur le pavé parisien pour manifester leur légitime colère.

Imprimez et diffusez ce communiqué cliquez ici